présentation

MASATO MATSUURA

Masato Matsuura est un artiste d'une grande originalité, dont la démarche de chercheur et de praticien inlassable est profondément ancrée aux sources de la tradition japonaise. Depuis de nombreuses années, il se consacre à l'exploration des origines aussi bien esthétiques et philosophiques que pratiques et opératoires du théâtre Nô, cherchant à retrouver la netteté et l'intensité des formes premières, et accomplissant en cela une démarche proche de celle des musiciens occidentaux qui jouent la musique ancienne. Les origines du Nô plongent leurs racines dans les arts martiaux traditionnels, et notamment dans l'art du sabre, dont Masato Matsuura aime à mettre en évidence les similitudes avec la danse de Nô par une pratique conjointe, où Nô et sabre se répondent et s'inspirent mutuellement.

Disciple direct de Tetsunoyo Kanze VIII, trésor national japonais dont il a été uchi deshi, Masato Matsuura a amplifié sa formation par l'exploration d'arts martiaux anciens : Daitoryu, Aikijyujistu, Kenjitsu, Nitenjitsu, etc, ainsi que par des études de théâtre contemporain et de théâtre classique japonais.

Installé à Paris depuis 2006, il a fondé sa propre école d'arts martiaux et de théâtre Nô, le Dojo des deux spirales, établi à Paris et Bruxelles, où il enseigne régulièrement. Il est invité à donner des stages de formation dans de nombreux pays (France, Belgique, Portugal, Québec, Italie, Bosnie, Roumanie, Pologne...).

La Maison de la culture du Japon à Paris, où il se produit comme performeur et comme formateur l'a régulièrement mandaté comme ambassadeur culturel chargé de donner des démonstrations et performances dans le monde entier. Il s'est produit à Paris (centre Georges Pompidou, Ecole nationale supérieure d'architecture, Université de Paris VII, Nuit des arts martiaux traditionnels...), Bruxelles, Japon (célébration anniversaire de Musachi Miyamoto), Yémen, Koweït, Bahrein, Emirats, Gabon (grande nuit des Arts martiaux, Libreville), Maroc (festival international du film de Marrakech), Bosnie (international theatre festival de Sarajevo)...

En 2008, Masato Matsuura a signé une mise en scène d'Antigone de Sophocle à la Maison de la Bellone à Bruxelles ; sa réflexion sur le rayonnement de la culture hellénistique en Extrême-Orient l'a amené à créer une adaptation dont la chorégraphie et les jeux de masques sont fondés sur les techniques du théâtre Nô.

Il a également réalisé les chorégraphies du spectacle Molière et son dernier sursaut de la Compagnie des Lucioles, pour le Festival d'Avignon 2008, ainsi que la mise en scène de Tsubaki/Camélia, toujours avec la compagnie des Lucioles pour le festival d'Avignon 2006 (tournées en France, 2006-2008).

Comme acteur, Masato Matsuura participe à des productions théâtrales de styles très variés. Il a été Saki dans Embrassez les ombres de Lars Noren (mise en scène Jean-Claude Seguin, Granville, Festival d'Avignon 2012), Jigoro Kano dans Triomphe ! Une vie de judo (mise en scène Gilles Troulet, Paris, 2011), le Japonais dans Hiroshima mon amour (mise en scène Ophélie Teillaud, MJC de Ris-Orangis, 2009), Matsukaze et Hagoromo dans le triptyque Biber de l'ensemble baroque Ausonia (2006-2011, tournées en France, Belgique, Hollande, Italie, Slovénie, Roumanie), maître de sabre dans le film I, samurai de Patrick Dickinson (BBC), Yukihira dans Matsukaze dirigé par Hideo Kanze à Tokyo en 2005, trois rôles: shite, kyogen, et acteur contemporain dans le spectacle Kakushidanuki de la Compagnie des Lucioles (Avignon 2004, puis tournées France et Japon, 2004-2008, prix Uchimura de l'Unesco en 2005),puis dans Sang de cerisiers, avec la compagnie Bruit des hommes, mis en scène par Yoshi Oida (2015-2016).

Deux spirales

L'association Les Deux Spirales a été fondée en 2006 pour diffuser les arts traditionnels japonais : Nô, Ken, Aïki, enseignés par Masato MATSUURA.

Interprète et pédagogue, Masato Matsuura partage son temps entre l'enseignement au sein de son Ecole : l'Ecole Sayu située à Paris, ainsi qu'à l'étranger : en Europe, Afrique, Proche et Moyen-Orient, Amérique du Nord et Japon, sous la forme de stage, master-class ou conférence/démonstration et entre la scène artistique.

L'Association Les Deux Spirales collabore depuis le début avec différentes structures. Interrogeant l'art traditionnel, les cultures orientales et occidentales, et les arts contemporains, Masato Matsuura ne cesse de provoquer des rencontres entre diverses formations.

Nô, sabre, Aïki : si le Nô et le sabre rendent comptent d'une puissance théâtrale évidente, c'est qu'ils sont agis par d'étonnantes volutes, certes moins visibles mais, sidérantes, qui proviennent de la l'art de l'Aïki. Autrement dit, il est question de penser l'unification des arts martiaux et des arts scéniques.

Les Deux Spirales signifient à la fois les grandes spirales : celles des galaxies, de l'univers mais aussi les plus petites : celles de l' ADN et du microcosme.

Notre recherche est celle de la quête de l'harmonie entre les deux, de l'harmonie entre toutes les dualités : gauche/droite, terre/ciel, etc... A travers les activités de l'association Les Deux Spirales, nous souhaitons montrer la voie en quête du WA, symbole de la culture japonaise.

partenaires

Performances
Concert - Théâtre - Danse

2017 •

L'apres-midi d'un faune

100 ans de Nijinski au théâtre des champs des Elysées

2013 - 2017 •

Noh Bach

création pour le festival masqu'alors, St Camille, Québec - Canada en mai 2013

en tournée depuis 2013

2016 •

Le Sang des Cerisiers

Mis en scène par Yoshi Oida - Maison du Japon

2013 •

BIBER, SONATES DU ROSAIRE, NATIVITÉ

Vision, contemplation, rêverie poétique et rayonnante, qui ouvre la porte de la vaste succession des plus grands maîtres du violon polyphonique : Bach, Enesco ou Bartók, tous compositeurs issus du même Orient européen.

2013 •

Biber, Les Mystères de la Rose

2009 •

BIBER, SONATES DU ROSAIRE, RÉSURRECTION

Conférence - Démonstration

2015 •

La philosophie du Wa dans les Kata

Lors de leur création sous le régime féodal de l'époque Muromachi, le théâtre nô et la voie du sabre ont été fortement influencés par le zen et le shintoisme. Ils ont ensuite évolué en s'empruntant mutuellement certaines techniques, et se sont raffinés, devenant des arts que les guerriers se devaient d'étudier.

2016 •

Le Sabre et le Noh

Trieste

Film

2006 •

I, Samuraï

Réalisé par Patrick Dickinson pour la BBC

Stages Internationaux

2016 •

Stage d'été de l'AKDT

2016 •

Workshop d'Athènes

2015 •

Stage d'été de l'AKDT

Stages et Masterclass en France

2016 •

Théâtre Nô et Kotsuzumi

Masato Matsuura et Kiyoshi Kawara